D'où vient l'idée ?

Il était une fois un habitant de la planète Terre au XXIe siècle...

Il vivait dans un pays qu'on appelle la France et une région nommait Picardie. Il adorait le miel. Mais il ne comprenait pas que le miel qu'il mange était dit "synthétique" et en provenance de l'autre bout du monde dans un pays qu'on appelle la Chine. En fait il ne comprenait même pas pourquoi il mangeait ce miel alors qu'il savait qu'on pouvait produire du miel en France. Un profond désir, dicté par sa conscience et son intuition, le mis à la recherche d'un miel produit localement. Il espérait répondre à une aspiration qui lui semblait des plus logiques : consommer un produit local et naturel plutôt que synthétique et venu d'Asie, même si cela devait lui revenir plus cher. Après tout, il savait au fond de lui que cela serait le juste prix qui assure un revenu décent au producteur qui, de plus, paie ses impôts en France.

Après de longues recherches sur internet, il finit par trouver l'adresse d'un apiculteur dans le village voisin qu'il s'empressa de contacter. Dans les minutes suivantes, vous pouvez imaginer notre Winnie l'Ourson sur son vélo direction les rûches ! La suite vous la connaissez... après avoir sympathisé avec l'apiculteur et mangé beaucoup, beaucoup, beaucoup  de miel de toutes sortes, il réalisa que c'était difficile de trouver des producteurs locaux et quel dommage car c'est si cool !!! Depuis il a freiné sa consommation de miel et augmenté sa production de travail pour vous proposer le service de Producteurs à la carte, c'est-à-dire vous permettre de trouver des produits issus de l'agriculture écologique proches de chez vous ! :)

The end.

 

Pour aller plus loin :

Selon une étude réalisée par l’IPSOS pour Bienvenue à la ferme en 2014 :

  • 1 Français sur 2 a souvent le sentiment de ne pas savoir ce qu’il mange
  • 81% des sondés privilégient l’achat d’un produit « Made in France »
  • 69% des acheteurs de ces produits déclarent acheter plus de produits locaux qu’avant

Cette tendance à consommer local s’explique par l’inquiétude des français à l’égard de la qualité des produits qu’ils achètent et cette inquiétude a été renforcé à la suite de nombreux scandales alimentaires qui ont eu lieu au cours de ces dernières années. Scandales alimentaires qui ne cessent de faire l'actualité avec dernièrement les œufs contaminés et maintenant le lait.

Plusieurs critères sont maintenant pris en compte par les consommateurs dans l’achat de leurs produits alimentaires :

  • La proximité géographique des produits : ils doivent être issus du territoire du consommateur lorsque les caractéristiques du terroir en permettent la production ; vendus directement par le producteur sur son site de production…
  • L’origine du produit : une attention particulière est portée sur la traçabilité des produits et sur les ingrédients qui les composent.
  • Les signes extérieurs de qualité comme les labels ; les Appellations d’Origine Protégée (AOP)…

On constate également l’essor de nombreuses initiatives visant à promouvoir la consommation de produits locaux comme les AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) qui sont des regroupements sur un même lieu de vente de producteurs locaux ; les ventes directes sur les lieux de production et de fabrication des produits…
L’objectif est de promouvoir les circuits courts qui sont les circuits de distribution comportant au maximum un intermédiaire entre le producteur et le consommateur.

Face à ce constat, Producteurs à la carte, c'est d'abord une manière d'entreprendre différente, un changement de paradigme. Le but final de l'entreprise n'est pas le profit mais d'atteindre son objectif qui est de faciliter les circuits courts, les échanges directs, en mettant en avant les acteurs de l'agroécologie ainsi que les produits qui sont issus d’une agriculture écologique. Ces acteurs qui sont d'ailleurs, eux-mêmes, dans un changement de regard sur les activités agricoles puisqu'ils ont décidé de donner du sens à leur métier en prenant soin du vivant, en produisant en harmonie avec la nature.

 

Restons en contact

Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos dernières actualités